Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 20:53

Mardi 19 août 2008

TGV Metz – Paris Est

15h30

 

            Me voilà installée dans le TGV, départ prévu dans 25 minutes, 1er arrêt Paris puis perdage dans le métro jusqu’à Montparnasse puis direction Niort. Au départ ce devait être le Pays Basque, d’abord l’Espagne puis la France, et comme j’suis une djeuns sans le sou, j’ai voulu prendre mon billet à 10€, et après un week-end où le site était en rade, j’me suis résolue à claquer mon forfait en le prenant par téléphone. Et là, on me dit « y’a pas de possibilités », alors que quand on veut acheter un billet, là y’en a de la place ! Donc j’me suis fait une liste d’endroits côtiers où j’avais envie d’aller et 1re demande : La Rochelle, youpi y’a de la place ! Et donc comme la fille qui m’heberge préfère venir me chercher à Niort car c’est plus pratique pour elle et ben je descendrai plus tôt, 40 minutes de moins à se faire ch*** dans le train j’suis pas contre ! Et cette semaine j’suis acceuillie dans des p’tites communes aux noms trop choux : Mauzé sur le Mignon et La Flotte (sur l’Île de Ré), j’adore ! 

 

Mardi 19 août 2008

18h40

TGV Paris – Niort

 

            Loué soit le sac à dos ! La dernière fois que je suis venue à Paris, j’avais ma grosse valise à roulettes blindée, les roulettes c’est pratique, quand c’est plat… Mais dans le metro parigot qui ne connaît pas les ascenseurs aïe aïe aïe, mais là, pour changer de gare, niquel ! Déjà y’a une ligne directe, ensuite ben pas de galère pour les escaliers ! Mais, ben oui il faut toujours un mais, arrivée à la station Montparnasse ben v’là pas que l’accès vers la gare est bloqué pour raison de colis suspect, alors du coup tout le monde panique, tout le monde râle… Apparemment ils préfèrent exploser que d’être en retard, perso j’me dis bon, d’un j’ai 50 minutes avant mon train et de deux ben j’suis sûre que les trains ils sont pas dans la gare du coup… Et puis le temps d’un coup de fil, enfin d’un début de coup de fil, et hop ça rouvre et v’là pas que le troupeau de parigots se jette sur les pov’ militaires qui enlèvent la banderole, une fois les fauves passés moi j’prends mon temps et pars à la recherche du hall départ, et me voici dans le train où je viens de me rendre compte que j’ai pris le tome 2 de la saga que j’ai commencée, mais pas le tome 1 que j’ai pas fini,  donc si j’veux bouquiner sur la plage va falloir que j’trouve une alternative.

 

Jeudi 21 août 2008

15h30

Plage des Grenettes, Sainte Marie en Ré

 

            Cassée ! Je suis en miette ! Je suis bien arrivée à Niort mardi soir, Géraldine, mon hôte, m’attendait sur le quai, j’ai eu le droit à un super accueil, j’me suis vite sentie à l’aise et c’est une fille très sympa.  Donc elle habite un petit village : Le Petit Breuil Deyrançon, rattaché au village de Mauzé sur le Mignon, à 3km, donc mercredi j’y suis allée à pied, on me dit d’aller tout droit et là… Boum je tombe nez à nez avec l’autoroute : grosse panique jusqu’à ce que j’aperçoive un chemin allant jusqu’au pont au-dessus de l’autoroute… Mais en fait la suite au prochain épisode car là je vais profiter du paysage, de l’océan…

 

 

 

Jeudi 21 août 2008

18h30

Terrasse d’un café à La Rochelle

 

            Après cette journée galère que je relaterai plus tard, reprenons où je m’étais arrêtée, donc traversage du pont au-dessus de La Rochelle et quelques mètres plus tard, le Grââl : Le Panneau « Mauzé sur le Mignon » hé hé moi heureuse, mais moi vouloir gare car train dans… merde 20 min, 15min plus tard j’arrive à l’office du tourisme car j’me sentais perdue… Et du coup j’arrive à la gare 10 min plus tard, voilà train raté donc je vais me concentrer sur le patelin et remettre Niort à plus tard… Et puis j’vois un panneau indiquant le port, sur le plan ils parlent de balades en barque, donc ma logique me dit : « Bon il est 13h, t’as faim, va au port, à 600m. de là elle a dit la madame, y’aura sûrement pleins de trucs dont des kiosques avec de la bouffe, et puis je m’offrirai une balade en barque » donc je marche, je marche, en route je croise un panneau indiquant « moulin au drap » bon on va voir, et là même pas 10 m. que y’a que des propriétés privées et pas l’ombre d’un moulin… Bon soit. Je continue et tombe enfin sur le port… Grosse déception : y’a rien, sauf un panneau qui explique que l’activité du port a été éphémère… génial !!! Mais mon estomac crie famine, j’ai pas vu l’ombre d’un resto ou d’une boulangerie pendant mon périple mais un panneau « intermarché », youpi j’vais m’acheter des connerie et les manger  dans le parc juste à côté, donc me revoilà partie… Arrivée à 14h sur un parking désert pour voir que ça ouvre à 14h30, misère, malheur, ben dans le désespoir et la faim j’me pose, trop crevée pour m’aventurer plus loin ! Donc j’attends, j’fais le plein, un peu trop même et j’repars me promener avant de rentrer avec étape à l’inter pour acheter de quoi faire le repas du soir… Et donc les 3 km de marche avec 1kg de courses et 3kg de patates ben c‘est plus dur…Ddu coup j’me suis fait plusieurs petites pauses allongée dans l’herbe ! D’ailleurs lors d’une de mes pauses où j’avoue j’étais avachie, j’vois une voiture s’arrêter, j’me dis j’espère que c’est pas pour moi, mais non personne sort, sûrement un coup de fil. Et donc 45 min aller, 1h15 retour, la classe !!! Et bien sûr à l’arrivée j’ai un peu fait ma crêpe. Mais pas trop car j’avais prévu de cuisiner pour mon hôte, rien d’exceptionnel, une quiche lorraine et une salade de patates, p’tite soirée sympa entre filles.

            Ce matin, levée tôt car j’avais RDV pour une balade à cheval à 10h sur l’île de Ré… 10 ans que j’avais pas monté. Déjà pour grimper sur le cheval, ouh la, le mec qui m’a aidée tant bien que mal s’est même excusé car il avait mis la main là où il faut pas normalement, mais bon pour hisser ma carcasse faut bien ça. Ensuite on y va, mon cheval, Flees, pensait qu’à brouter, pendant un galop il a failli se prendre un arbre et moi j’me suis pris le garrot de la selle (une partie un peu haute du truc que tu mets sur le cheval, pour les non initiés) sous le bas ventre, du coup j’étais plus trop chaude pour galoper, donc galop suivant, la fille de la monitrice m’emmène à part, et hop trot et l’autre qui part au galop, ensuite pas mais impossible de le faire m’écouter donc je descends et la fille de la monitrice me ramène à pied. Là le cheval m’écrase le pied, brave bête… Bon la prochaine fois j’prends une ballade débutant, au pas, tranquille.

            Galère suivante, ils prennent pas la CB et comme j’avais pas trouvé de banque près de la gare de La Rochelle avant de prendre mon bus, ben j’donne ce qu’il me reste et j’dois y retourner dans l’aprem, youpi du temps perdu sur ma plage…plage ! Oui le temps prévu que j’avais pour aller à la plage, donc du coup je décide de décaler le retour pour prendre le dernier train pour Mauzé.

            Donc retour au village, mais c’est pas le vrai village, donc direction le vrai village à pied au bord d’une route de grand passage rapide, l’horreur. Au bout d’1h j’arrive : super La Poste, la poste qui est aussi une banque, normalement, coup de panique avant de voir un distributeur d’une autre banque caché à côté de la poste. Mais quand même un peu chance car en face il y a une pizzeria, ça tombe bien je meurs de faim.

            Après ça, ben me voilà en route pour l’arrêt de bus, direction le club hippique, à 15min de l’arrêt où je descends, ensuite en face y’a une route qui descend vers la plage, encore 15 min, bon j’peux quand même me poser 30 min.

            C’était marée basse mais c’est trop beau, le bruit, l’odeur, j’me pose sur un promontoire au-dessus de la plage, à peine le temps de me reposer que me revoilà partie.Mais là c’est horrible, je souffre le martyre, il fait chaud, je me tords la cheville, j’me sens tellement mal que c’est à peine si j’marche droit, mais bon ça va pas trop bien donc pause obligatoire, le bus passe à 16h32, à 16h29, à 2 min du bus, qu’est-ce que j’voie passer au loin ? Le bus !!! Bon ben on va voir pour les trains, donc je m’écroule sur le banc en face de l’arrêt de bus et préviens Géraldine (par texto car en plus j’ai plus de batterie) que j’arriverai à Niort à 20h30, ça tombe bien on sort là-bas ce soir, et là elle est trop sympa, elle va me ramener des fringues et peut être des lingettes histoire que j’sois plus à l’aise… Et si j’pues pas trop que les autres le soient aussi du coup. Donc mon bus jusqu’à la gare, j’ai 2h à tuer j’m’en vais boire un verre en terrasse pas loin, avec 2 soulards à côté. Vive les vacances !! C’est dur mais c’est cool… et pis ça fait des trucs à raconter. Demain j’vais sur l’île d’Aix, j’avais prévu d’en faire le tour à vélo : changement de programme : farniente au bord de l’eau, le vélo ce sera samedi sur l’île de Ré.

 

Lundi 25 août 2008

07h15

TGV La Rochelle – Paris

 

            Ça y est c’est fini, je retourne en Lorraine… Pas trop envie mais bon faut bien ! Donc vendredi, journée sur l’île d’Aix, le matin j’prends mon p’tit bateau, le soleil est au rendez-vous, d’ailleurs avant d’embarquer j’me suis pris un jus d’orange en terrasse sur le port de La rochelle : 3€30, je l’ai savouré à ce prix là. Donc me v’là sur le bateau, assise à l’extérieur, à l’arrière, j’adore ! Le paysage, l’air marin, les sensations… Tiens si un jour je gagne au loto j’achète un bateau avec tout l’équipage ! Bon bref, une superbe balade, avec tournage autour de Fort Boyard agrémenté de commentaires, ensuite arrivée sur l’île sous la pluie, comme je suis en tongs et que pluie + tongs = mauvais ménage j’me jette dans le 1er restaurant en vue, une p’tite crêperie qui paie pas de mine et quand je ressors soleil + vent ensuite c’est parti pour l’aventure,  au programme : repos. D’abord un p’tit tour de l’île en calèche, c’est vraiment un coin superbe. Ensuite j’me trouve une terrasse de café avec transat : ni une ni deux j’m’y jette pour faire la crêpe en sirotant un ice tea qui coûte un œil, casiment 4€ .Ensuite retour par bateau, mais la suite pour plus tard, j’vais prendre mon p’tit dej et sûrement dormir un peu, le train est sur le départ.

 

Lundi 25 août 2008

12h30

TGV Paris – Metz

 

            Donc le retour de l’île d’Aix en bateau, une aventure ! Déjà je tiens à dire que c’était ma 2e sortie sur l’océan (la 1re étant le matin même pour l’aller), donc j’me suis mise à l’avant du bateau pour mieux profiter de la vue. Je m’accoude au bastingage, c’est génial, le vent, l’air marin, la vue, jusqu’à ce que je me mange une vague en pleine face. Moi qui désespérais de pas avoir encore pu me baigner dans l’Atlantique, c’est lui qui vient à moi. Bref, j’me rassoie, et bam ! Une autre vague, j’me mets au milieu du banc, mais j’suis pas épargnée pour autant, plus de place à l’intérieur, bon ben j’sors ma serviette et je m’enroule dedans, une fois la serviette trempée je dégaine le drap de bain… C’est l’avantage de me coltiner mon sac à dos qui pèse 1 tonne, au moins j’ai tout sous la main !

            Donc arrivée à La Rochelle trempée, et je suis accueillie par Quentin,  l’ambassadeur CS de La Rochelle, enfin il est ambassadeur nomade mais il s’occupe de la ville, enfin bref… Et donc, j’ai pu passer chez lui me sécher et me changer avant de rejoindre d’autres membres du coin et mon hôte pour les 2 jours à venir : Maëlle qui habite à La Flotte, sur l’île de Ré. Donc pique-nique dans un sympathique petit parc, super soirée, finie chez Guy, un des CSers présents, arrosée de rhum de Guyane ramené par Maëlle qui y vit, fort mais très bon.

            Le samedi, Maëlle m’a emmenée me balader sur l’île (en voiture, pas en vélo finalement) c’est super chouette, puis après-midi farniente à la plage. Le soir, Quentin et Clément nous ont rejoint pour un pique-nique sur la plage, assez arrosé, d’ailleurs par manque de lumière on avait migré sur une bande d’herbe sous les lampadaires, jusqu’à ce que l’arrosage automatique se mette en route.  Donc on s’est retrouvés chez Maëlle, Quentin qui commençait à 5h a insisté pour qu’on reste éveillés avec lui jusqu’à 4h30, s’est endormi vers 4h… Ah les jeunes j’vous jure.

 

 

Dimanche, visite de La Rochelle, j’me suis fait les 3 tours du port, c’est dur, mais la vue en haut vaut le coup. Puis retour chez Quentin avant de m’installer à l’auberge puis de retourner chez lui pour une soirée tranquille avec Clément puis plus tard un brésilien, matage de vidéos débiles sur le net, macdo et ciné…

            En tout cas, ce fût un séjour génial, encore une fois grâce à CS j’ai pu rencontrer des gens géniaux, ouverts, avec le cœur sur la main, je repars vers ma Lorraine avec de beaux souvenirs pleins la tête.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 23:17
Repost 0
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 22:40

 Chez Géraldine, au Petit Breuil Deyrançon :

 

 

 








Marmotte à Mauzé sur le Mignon :


 






 











 





Plage des Grenettes - Ste Marie en Ré :




 

 




Phare des Baleines - Île de Ré :





Plage de La Flotte, Île de Ré :














Île d'Aix :

 















La Rochelle :

 

 






 

 

 



Repost 0
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 12:47

Metz, 19/08/08 12h47

    Avec Marmotte, nous voilà en partance pour de nouvelles aventures, destination le Poitou-Charente pour un p'tit séjour de 5 jours. Au programme : 3 jours à Mauzé-sur-le-migon, 2 jours à La Flotte puis 1 jour à La Rochelle. Vacances sportives prévues, entre marche, équitation et vélo on va suer ! :D
    Départ de Metz cet après-midi à 15h55, changement à Paris, 1h pour se perdre dans le métro et arrivée prévue à Niort à 21h19 !

À bientôt pour la suite des aventures...


 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 17:28


Soleure
envoyé par dweia


Art suisse
envoyé par dweia

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 21:14

21 juillet 2008

9h

Train Metz – Strasbourg

            Et voilà, le train vient juste de quitter la gare de Metz, avec 5 minutes de retard (vive la SNCF), je sens que je vais courir pour prendre ma correspondance. Donc me voilà partie pour quatre jours d’aventures au cœur de la Suisse. Première étape : Bâle pour une après-midi puis ce soir direction Soleure pour prendre mes quartiers chez Manuela, mon hôte.

 

21 juillet 2008

10h50

Train Strasbourg-Bâle

            Me voici dans le train après une course effrénée d’un quai à l’autre…ok pas si effrénée que ça mais j’ai pas traîné non plus. Surtout que j’ai eut ma première blessure de guerre, en me dépêchant à enfiler mon sac à dos je me suis retournée un ongle… j’crois que j’vais mourir, j’suis sûre je vais le perdre mon pouce, nan je voudrais pas passer pour une chochotte (oui je sais suis douillette) mais ça fait mal quand même…et si ça persiste, cette semaine je suis hébergée par une infirmière !

            Ça y est le train a quitté la gare de Strasbourg, dans un peu plus d’une heure j’arriverais en terre promise, enfin en Suisse quoi. Et là direction la maison de Dominic, un p’tit suisse qui va me faire visiter la ville.

 

21 juillet 2008

17h20

Train Bâle-Olten

            Me voilà dans le train, mon grand ami de la journée, direction Solothurn, ma destination finale via Olten. Après m’être perdue dans la gare, avoir couru pour avoir de la monnaie pour la consigne puis pour le bus, à 13h, affamée et affublée de billets

de monopoly j’me suis retrouvée au Burger King (quel supplice), petit répit avant de me perdre dans le bus pour rejoindre mon ptit suisse, pas si ptit que ça en fait. Dominic m’a fait faire une ballade dans Bâle, superbe visite guidée avec un mec super sympa, c’est génial CS quand même. Donc Bâle , posée au bord du Rhin entre la France et l’Allemagne, est une jolie ville, avec une superbe cathédrale, très lumineuse, nommée Münster. En parlant de fromage, ils ont un marché oú des charmants fromagers vous font goûter de très bons fromages. Et à Bâle, il n’y a pas que les fromagers qui son charmants, y’a aussi les guichetiers de la gare, qui en entendant votre allemand au fort accent français vous répondent en français, des fois vaut mieux car l’allemand suisse c’est pas facile…sauf des mots transparents comme « meci » « trottoir » « pissoir »…

 

21 juillet 2008

18h40

Train Olten-Soleure

            Me voici dans mon quatrième et dernier train de la journée, après m’être perdue dans la gare…j’pensais pas me perdre autant dans un si petit pays, vivement le GPS !


21 juillet 2008

21h

Zuchwil

            Enfin ! Enfin posée, propre, je sens tout bon, après une telle journée rien ne vaut une bonne douche! Arrivée vers 19h dans l’appart de Manuela, mon hôte à Soleure (Zuchwil est une ville qui touche Soleure), elle n’est pas là car elle bosse jusque 11h , je vais essayer de l’attendre sans m’endormir… Donc mon ptit sac à dos posé, je suis partie en excursion dîner, très dur de trouver un truc pas très loin de la gare (mon point de repère car j’ai pas encore de plan), et après quinze minutes de marche désespérée et le ventre criant famine (oui oui j’exagère), là miracle : un kébab : on tente : résultat : chicken burger pas mauvais mais très petit donc à la superette de la gare pour acheter des cochonneries : viande des Grisons (ben oui c’est suisse), gouda (un peu moins) et maltesers (encore moins) mangés en zappant entre TV5, TF1 et France 2, après une journée à galérer à comprendre l’allemand suisse, un peu de français ça fait du bien, quand on se sent perdue dans un pays étrange rien ne vaut un bon…Joséphine Ange Gardien. Enfin bref, et après avoir acheté de la viande je me suis rendue compte que Manuela est végétarienne… le repas lorrain tombe à l’eau, j’lui proposerais une quiche au fromage et mes patates (fourrées au fromage et à la crème), ça devrait passer, en tout cas le kirsch devrait pas poser de problèmes.

            En tout cas, elle a assuré, laisser une étrangère seule dans son appartement avant même de l’avoir rencontrée c’est wow…une preuve d’immense hospitalité, moi je ne sais pas si je le ferais, faut voir.

            Bilan de ma première journée en Suisse : positif ! Les ptits suisses sont bien sympa en tout cas, et la barrière de la langue n’est pas un grand obstacle, voyons la suite !


 

Zuchwil, le quartier oú vit Manuela

 

Mardi 22 juillet 2008

Terrasse de Manuela

16h30

 

            J’ai rencontré mon hôte hier vers 23h30, elle est très sympa, après une bonne nuit de sommeil (11h…), ptit déjeuner sur la terrasse, ça le fait.

Puis première petite ballade dans Soleure, très mignonne petite ville, mais entre la faim, la fatigue et le fait que je ne me sentais pas bien, retour chez Manu, qui elle n’est pas là, je pense retourner en ville en fin de journée pour dîner, boire un verre peut être, le s oleil joue à cache cache avec les nuages, et quand il gagne c’e st très agréable.
       

      Côté spécialités j’ai goûté le solothurnli (un ptit gâteau), bof, un saucisson des grisons (bien meilleur) et le fameux fromage « tête de moine », bizarre mais pas mauvais.


 

Mercredi 23 juillet 2008

Terrasse de Manuela

16h15

            Me voilà de retour sur la terrasse de mon hôte, sous le soleil, le vrai, le beau, le chaud qui brûle, après une agréable journée à m’aventurer dans les petites rues de Soleure, et là miracle : j’ai pas réussit à me perdre ! Je me suis promenée le long de l’Aare, sur la berge opposée à la vieille ville la vue est magnifique, ensuite j’suis partie à la recherche d’un resto pour manger suisse…résultat j’ai fini avec des gnocchi bolognaise, ayant oublié mon dico d’allemand chez Manuela j’me suis rabattue sur une valeur sûre et compréhensible. Après ça petite ballade pour finir par me poser sur un banc au soleil devant le musée d’art, au pied d’une fontaine qui m’a fait découvrir l’art moderne suisse : une botte en plastique moche suspendue à une barre tenue par deux poteaux qui éjecte de l’eau par le talon pour se propulser à la verticale pour se remettre à sa place initiale en se balançant, j’ai filmé tellement c’était…étonnant !

            Puis re ballade pour me poser à la terrasse d’un glacier oú j’ai bouquiné en savourant un milk shake, le tout face à la superbe cathédrale de Soleure.

            Et après une dernière ballade sur les quais et quelques courses, me voici de retour chez Manu qui ne devrait pas tarder. Et ce soir, je me met aux fourneaux puis virée en ville.            

Soleure

 

Jeudi 24 juillet 2008

Terrasse de Manuela

18h40

 

           Voilà, c’est la fin de ma dernière journée en Suisse, demain départ 7h30 et 4 trains plus tard arrivée à Metz vers 13h.

            Aujourd’hui, j’ai visité Olten une toute petite ville pas loin de Soleure, à chaque fois que j’ai dit à un suisse que j’allais à Olten om a dit « mais qu’est-ce  que tu vas faire là-bas ? Y’a rien, c’est moche » C’est vrai y’a pas grand-chose, c’est petit mais c’est super mignon. D’ailleurs j’avais une guide super sympa : Franziska, elle m’a fait une superbe visite guidée. Et j’ai appris la différence entre un milkshake et un frappé, j’avais déjà vu ça dans d’autres pays, le frappé, mais j’avais jamais goûté, en fait c’est un milkshake mais en plus froid.

            Ce soir je devais aller avec Manuela au ciné en plein air, mais comme je sais pas compter et que j’avais oublié le soucis de la commission, ben j’ai les poches vides…donc punie de ciné…suis terrible à chaque voyage c’est la même chose j’ai un soucis de budget, donc e août ceinture jusqu à ce que je parte au Pays Basque, parce que là ce sera 10 jours avec une nuit en auberge de jeunesse… Pour en revenir à nos moutons, donc ce soir au programme ça va être mise à jour du blog, lecture et remballage du sac à dos et coucher de bonne heure car demain debout 6h.

            Ce fut un p’tit séjour très agréable et reposant, ça fait du bien de temps en temps de pas faire grand-chose, de se poser avec un bouquin sous le soleil…ou sur le canapé.

            La Suisse, une destination à réitérer absolument, y’a pleins de choses à voir dans ce petit pays.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 18:52

 Bâle, 21 juillet 2008:






 

 













Marmotte qui surfe le canape de Manuela:



Soleure, 22 et 23 juillet 2008:
 

















Olten, 24 juillet 2008:

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0

Présentation

  • : Le Tour du Monde de la Marmotte
  • Le Tour du Monde de la Marmotte
  • : Bienvenue chez La Marmotte, voyageuse qui vous raconte ses aventures à travers l'Europe et à Berlin. Les articles sont dans l'ordre chronologique dans les catégories. Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter si vous désirez les utiliser.
  • Contact

Rechercher