Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 09:57

Dubrovnik-Montenegro-1653.JPGMercredi 3 septembre 2014

Restaurant Prova, Tivat

11h05

 

Hier, après mon petit apéro en terrasse je suis allée déambuler dans les ruelles puis au port. J'ai trouvé un petit snack (chose rare dans le coin a priori) puis me suis posée avec mon sandwich au bord de la rivière. Le temps était très changeant, pluie, couvert, grand soleil, changeant, comme mon humeur. Je ne sais pas si c'est une crise passagère ou l'âge ou je ne sais quoi, mais un coup j'apprécie vraiment le moment et ensuite la solitude me pèse, je me demande ce que je fais là, voyager seule quand on est timide et qu'on n'arrive pas à parler aux inconnus c'est pas forcément l'idéal. Une semaine c'est peut-être trop long pour un voyage solo dans mon cas. Déjà qu'à Berlin je fais pas mal de choses seule, pas mal d'explorations dans et autour de la ville, ainsi que les matchs de hockey. Je dois m'affaiblir car des fois je me dis qu'il faudrait que je me trouve un mec fan de hockey et de voyages... Ou au moins des amis qui partagent ces passions et ont le temps. La seule copine vraiment motivée est prof donc niveau dates ça ne va jamais. Enfin bref... Je préfère un petit coup de déprime le soir à l'hôtel plutôt que de rester chez moi à glander. Cela dit, je commence un peu à me renseigner pour des voyages organisés en petit groupe, y'a des trucs sympa, du coup maintenant je veux aller en Antarctique. Si je commence à économiser maintenant, peut-être dans 10 ans.

Bon, revenons à Kotor, après ma balade post-déjeuner sur le port, retour au resto de l'hôtel pour prendre un verre avant de récupérer mon sac et de me rendre à la gare routière.

 

Dubrovnik-Montenegro-1674.JPGLa suite me mène à Tivat, la gare routière (1€50, 20 minutes depuis Kotor) est au milieu de nulle part près de l'aéroport. La pension où je passe la nuit est à une centaine de mètres. Accueil très chaleureux, la patronne parle très bien allemand, superbe chambre, grand lit, kitchenette, balcon, grande SDB, 20€ la nuit, c'est donné. Dommage que le temps soit mauvais, ils proposent des sorties en bateau, 3 heures, 25€ pour max 5 personnes, mais bon tant pis.

Pas trop envie de sortir, je suis allée au supermarché à côté, y'a pas vraiment de trottoir, galère, et en arrivant j'ai vu qu'il y avait un chemin piéton en face... J'ai pris du jus, un schnaps local, des chips, des gâteaux apéro et du chocolat. Je voulais passer la soirée sur le balcon avec une belle vue sur les montagnes, mais alors que j'étais en train de répondre à mes mails et messages Facebook (bizarrement j'en reçois toujours plein le 2 septembre), la pluie s'est invitée à la fête. Soirée tranquille avec un petit film et un repas n'importe quoi.

Dubrovnik-Montenegro-1685.JPGLa nuit s'est bien passée, le lit était très confortable, mais le chien des voisins ne se la fermait pas. Une fois prête, j'ai laissé mes bagages sur place et suis partie à l'aventure. La maîtresse de maison m'avait dit qu'en descendant derrière la gare routière on tombe sur la plage et que de là on peut aller en ville. J'ai dû louper un truc, après avoir rencontré des biquettes, je suis arrivée sur une petite marina, une petite plage et l'entrée de ce qui semble être un terrain privé. Demi-tour donc, j'ai longé la grande route, je ne savais pas trop où commençait le centre-ville, j'ai donc suivi le panneau indiquant l'office du tourisme, puis j'ai aperçu la mer et me suis dirigée dans cette direction. C'est Gradsky Plaža, la plage de la ville, mini plage de cailloux, promenade bétonnée avec des échelles pour descendre dans l'eau. Le temps n'est pas à la nage mais j'ai tout de même trempé mes pieds avant de me réfugier au restaurant Prova car la pluie arrivait. Très bel endroit, service impeccable, j'ai pris un cocktail Big Blue (curaçao, jus de citron, sprite) et un petit-déjeuner « gourmet » : saucisses, œufs au plat, fromage et végétaux. Très bon, avec une belle vue sur la mer au travers de la baie vitrée.

La suite du programme : balade le long de la mer, voir le parc municipal peut-être et ensuite le fameux Porto Montenegro puis retour à la pension pour prendre le bus vers Bar. Sûrement retour en taxi, mon hôtesse m'a dit que le trajet est de 2€ si on prend les taxis MB, sinon c'est le prix spécial pigeonnage de touristes.

J'ai également changé mes plans pour le reste du séjour. Je n'irai pas à Ulcinj, il n'y a pas grand chose à y voir en regardant le guide de plus près, puis pas envie de me taper le gros sac sur le dos toute une journée. Vendredi en début d'après-midi je prendrai le train directement de Bar à Virpazar.

 

 

Dubrovnik-Montenegro-1713.JPGJeudi 4 septembre 2014

Konoba Bedem, Stari Bar

14h45

 

Hier après mon petit-déj, je me suis baladée le long de la promenade, la pluie ne semble pas gêner certains pour se baigner, bon c'est vrai quitte à être mouillé, mais avec le vent j'aurais peur de tomber malade.

La pluie m'a poussée à me réfugier sur une terrasse couverte, une Cedevita, un bon livre, face à la mer, sympa. Une fois le soleil revenu j'ai repris le chemin de la pension, en fait y'a pas grand chose à voir à Tivat.

Le bus pour Bar est arrivé en retard, genre 20 minutes, j'en étais même venue à me demander si j'avais pas réussi l'exploit de le louper, je suis arrivée 15 minutes avant le départ annoncé et j'ai scruté chaque bus qui passait. Enfin, il arrive. Jusque là j'avais eu des bus confortables et climatisés, cette fois c'était un vieux truc. Le chauffeur n'est pas descendu pour mettre les bagages en soute, j'ai essayé de monter avec, petite incompréhension, avec mes 3 mots de monténégrin, je suis paumée, j'ai quand même réussi à dire où je voulais aller et j'ai payé, il a commencé à me parler du bagage, un peu énervé il l'a pris et est descendu pour le mettre en soute.

Je me suis installée, plus ou moins confortablement et ai profité du paysage, entre mer et montages, la route est sinueuse mais superbe.

Dubrovnik-Montenegro-1726.JPGOn est arrivés sur Bar sous la pluie, j'ai tout de suite pris un taxi direction la pension, arrivée sous une pluie torrentielle. La fille m'a accueillie, m'a expliqué les bases, une fois installée, je suis redescendue pour me renseigner sur le petit-déj, récupérer une carte, le patron m'a expliqué où aller, m'a conseillé un resto, super sympa. Je suis remontée dans la chambre, vu les trombes d'eau qui tombaient c'était le mieux à faire. Un peu plus tard ça s'est calmé et je suis allée dîner au restaurant Pod Lozom, comme conseillé, pas trop mal. Service sympa, par contre on a dû mal se comprendre, j'ai eu du veau à la place du bœuf, tant pis. Ici, peu parlent anglais ou alors très basique, c'est plutôt le russe la langue étrangère la plus parlée. Il n'y avait pas grand chose à faire dans le coin et je suis donc restée à la pension, m'occupant sur le pc.

 

Dubrovnik-Montenegro-1739.JPGCe matin, réveil à 8h30, j'ai filé au petit-déjeuner qui est de 8 à 9 heures, service à table, de quoi être bien rassasiée pour la journée, œufs durs, différents jambons, fromage, beurre, tomates, confiture, fruits. Pour une seule personne bien sûr. Et comme je ne bois ni thé ni café, j'ai eu le droit à un verre de lait.

J'ai ensuite pas mal traîné dans la chambre, je ne me suis pas pressée. En fin de matinée, direction l'arrêt de bus pour Stari Bar. Le bus est passé sans s'arrêter, il ne nous a pas vus. Mais un taxi s'est arrêté juste après et a proposé au mec qui attendait et à moi de nous mener à destination pour 1€. Il a encore chargé 2 personnes en ville et en route. Pas de ceinture attachable, je ne comprenais pas tout ce qu'il se passait, c'était original comme situation.

Dubrovnik-Montenegro-1789.JPGJe suis ensuite arrivée à Stari Bar, l'ancienne ville, une belle rue remplie de cafés, restaurants et magasins de souvenirs mène à l'entrée des ruines. Par contre pas de distributeurs de billet, heureusement qu'on peut utiliser la CB presque partout. L'entrée des ruines coûte 2€ et c'est un labyrinthe de vieilles pierres avec de superbes vues sur la mer et les montagnes. Je n'ai pas vu a flèche au début et je l'ai fait de manière un peu désordonnée. Il y a des WC à l'entrée mais pas à la sortie par contre, enfin si on suit le tracé. Le temps était très changeant, soleil et pluie en alternance, il y a cela dit de quoi se mettre à l'abri, certaines bâtisses sont encore debout. J'y ai passé facile 2h30, c'est vraiment un très bel endroit.

Puis retour dans la rue gourmande et marchande pour reprendre des forces avec des ćevapi, version monténégrine des čevapcici croates, rouleaux de viande hachée, pas mauvais.

 

Ah et un peu avant 13 heures quand j'explorais les ruines, il y a eu l'appel à la prière venant de la mosquée en contre bas et du minaret à côté, accompagné du chant des grillons et de l'église qui sonnait 13 heures, ça avait un certain charme.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le Tour du Monde de la Marmotte
  • Le Tour du Monde de la Marmotte
  • : Bienvenue chez La Marmotte, voyageuse qui vous raconte ses aventures à travers l'Europe et à Berlin. Les articles sont dans l'ordre chronologique dans les catégories. Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter si vous désirez les utiliser.
  • Contact

Rechercher